Pourquoi les yeux sont-ils secs?

Les yeux deviennent secs lorsqu’il y a rupture ou insuffisance du film lacrymal, qui lubrifie habituellement les yeux pour les hydrater et les protéger, et vous procurer une vision claire et confortable.

Le syndrome de sécheresse oculaire (aussi connu comme kératoconjonctivite sèche ou keratitis sicca) peut être causé par de divers facteurs, y compris les facteurs environnementaux, certains types de médicaments et conditions médicales préexistantes.

Les causes les plus courantes de la sécheresse des yeux sont le vieillissement, les changements hormonaux liés à la ménopause, la grossesse, la prise de contraceptifs oraux ou d’une hormonothérapie substitutive, ainsi que certaines maladies telles que l’asthme, le diabète, les maladies auto-immunes dont le syndrome de Sjögren. Le vent, la fumée et les lentilles cornéennes peuvent aussi la causer.

Par exemple, suite à un séjour prolongé dans une salle climatisée ou encore en raison d’un travail intensif devant un écran d’ordinateur. Ces situations provoquent un assèchement accéléré du film lacrymal naturel. C’est ce qu’on appelle « syndrome de vision par ordinateur ».

Les yeux secs sont une complication parmi les plus fréquentes de la chirurgie oculaire. La régénération des tissus superficiels de l’œil exige une humidification continuelle suffisante.

Le film lacrymal – tellement plus que l’eau «salée»

Les larmes sont un système liquide complexe qui permet à vos yeux de rester humides, sains et confortables. Ils se composent essentiellement de trois éléments principaux (image 1):

Une couche externe et mince de substances huileuses (lipides) empêche l’évaporation rapide d’une couche lacrymogène et plus épaisse à base d’eau (aqueuse) située en dessous. Ce qui alimente les cellules de la surface de l’oeil (oculaire) avec de l’oxygène et des éléments nutritifs. Pour que les larmes se transmettent facilement et uniformément sur l’œil, la troisième et la plus profonde couche du film lacrymal – la couche qui s’appelle mucine – est constituée de protéines (mucines) et se tient (adhère) parfaitement aux cellules de la surface de l’œil (cornée) et de la conjonctive (elle tapisse l’intérieur des paupières et recouvre la partie blanche (sclérotique) de l’oeil).

Chaque fois que vous clignez des yeux, le film lacrymal protège et lubrifie les yeux et emporte les corps étrangers qui pourraient causer des dommages ou obscurcir votre vision.

What is Dry Eye

    1. Couche superficielle de lipides
    2. Couche aqueuse
    3. Couche mucine
    4. Surface de la cornée

    Lorsque le film lacrymal se décompose

    Lorsque la composition du film lacrymal est perturbé ou les glandes lacrymales ne produisent plus assez de ce liquide essentiel, le film lacrymal peut se casser trop vite (=décomposition du film lacrymal) et des zones sèches peuvent se développer sur la surface de l’œil (image 2). Le résultat: une sensation démangeante ou brûlante des yeux, ou même une sensation «graveleuse» qui se sent comme si vous aviez du sable ou de verre dans les yeux. C’est souvent associé à beaucoup de douleur. À un stade avancé, ceci peut causer des lésions à la surface de l’œil.

    Qu’est-ce qui cause la sécheresse oculaire?

    La majorité des patients souffrent des yeux secs à cause d’un défaut de la couche lipidique du film lacrymal. Souvent c’est le facteur déclenchant des plaintes de la sécheresse oculaire. La couche lipidique est une couche très mince, composée de lipides produits par les glandes de Méibomius. Cette couche lipidique protège les larmes de l’évaporation et les empêche de couler sur le bord de lapaupière. L’absence ou un manque de ces lipides conduit à une évaporation accrue de larmes.

    Des brûlures, démangeaisons, larmoiement, sensation de corps étrangers ou d’œil sec sont les symptômes d’un œil irrité. C’est souvent le signe que l’œil n’est pas suffisamment hydraté. Une autre cause de ces symptômes est représentée par les hypersensibilités à certaines substances comme les pollens, les poils d’animaux ou la poussière de maison, ce que l’on appelle des allergies. Étant donné qu’un œil allergique présente des symptômes similaires à ceux d’un œil irrité, il est parfois difficile de différencier entre les deux.

    Les yeux secs sont une complication parmi les plus fréquentes de la chirurgie oculaire.

    La régénération des tissus superficiels de l’œil exige une humidification continuelle suffisante.

    Quels sont les symptômes de la sécheresse oculaire?

    La sécheresse est le symptôme le plus évident, mais il y’a une variété de façons dont les personnes souffrant de sécheresse oculaire perçoivent leurs problèmes:

          • Les yeux qui grattent, sensation de brûlure ou de picotement
          • La sensation de corps étranger dans les yeux
          • Les yeux fatigués
          • La vision floue
          • Les yeux sensibles à la lumière
          • Un inconfort général des yeux
          • Un larmoiement excessif*

    Si vous rencontrez un ou plusieurs des symptômes ci-dessus, il est possible que vous ayez le syndrome de la sécheresse oculaire. Parce que cela peut être confondu avec d’autres affections oculaires, il est préférable de consulter votre ophtalmologiste et d’obtenir un diagnostic adéquat.

    Comment on traite la sécheresse oculaire?

    Lubrifier les yeux, est une des stratégies les plus courantes, que les médecins utilisent pour traiter les symptômes de la sécheresse oculaire. L’application de lubrifiants (également appelée les larmes artificielles) procure un soulagement immédiat.

    HYLO™ offre un effet apaisant immédiat et une hydratation prolongée de la surface de l’œil pour contribuer efficacement au processus naturel de guérison.

    » Découvrir HYLOᴹᴰ

    Un défaut de la couche lipidique du film lacrymal est souvent le facteur déclenchant des plaintes de la sécheresse oculaire. La couche lipidique est une couche très mince, composée de lipides produits par les glandes de Méibomius. Cette couche lipidique protège les larmes de l’évaporation et les empêche de couler sur le bord des paupières. L’absence ou un manque de ces lipides conduit à une évaporation accrue de larmes.

    CALMOᴹᴰ vaporisateur oculaire stabilise la couche lipidique du film lacrymal et améliore l’humidification des yeux et des paupières.

    » Découvrir CALMOᴹᴰ vaporisateur oculaire

    Secheresse oculaire ou allergie?

    Des brûlures, démangeaisons, larmoiement, sensation de corps étrangers ou d’œil sec sont les symptômes d’un œil irrité. C’est souvent le signe que l’œil n’est pas suffisamment hydraté. Une autre cause de ces symptômes est représentée par les hypersensibilités à certaines substances comme les pollens, les poils d’animaux ou la poussière de maison, ce que l’on appelle des allergies. Étant donné qu’un œil allergique présente des symptômes similaires à ceux d’un œil irrité, il est parfois difficile de différencier entre les deux.

    » Découvrir HYLOᴹᴰ-DUAL

    Que se passe-t-il quand vous dormez?

    La production de larmes s’arrête pendant le sommeil. Ceux qui souffrent de sécheresse oculaire se réveillent souvent avec les paupières collées et croûtées, ce qui peut s’avéré douloureux. La friction peut aussi causer de l’irritation et de l’inflammation aux bords des paupières et de la conjonctive.

    OCUNOXᴹᴰ améliore le film lacrymal et protège la surface de l’œil.

    » Découvrier OCUNOXᴹᴰ

    *Curieusement, un excès de larmes est un symptôme fréquent de la sécheresse oculaire. Si la surface de l’œil a été endommagé et ne peut pas tenir sur le film lacrymal comme il le fait normalement, vos glandes lacrymales produisent encore plus de larmes pour rincer l’œil.

©2013 CandorVision (Une division de Candorpharm Inc.)

CP 23073 Montreal, Canada, H4A 1T0.